Weeks 4 & 5 – Goodbye October

 

🇬🇧 Also in English. See below 🇬🇧

Coucou le mois de novembre ! Et oui cela fait un mois que je suis ici (oui, déjà un mois !), il y a eu des coups durs liés aux sentiments de solitude et de manque… Mais, au delà de ça, j’aime ce pays de plus en plus fort.

cam01111

C’est peut-être paradoxal avec ce que j’ai pu dire dernièrement mais, lorsque je me pose quelques questions comme “Si tu retourne en France maintenant, comment penses-tu te sentir ?” je pense que, sincèrement, je me sentirais mal et je voudrais revenir ici. Je me suis habituée à ma nouvelle vie. Ce qui me manque sont : Maxime, mes amis, ma famille et le fromage. Mon appartement est correct et je m’y sens bien (très mal isolé ceci dit). J’apprécie particulièrement mes quarante minutes de marche quotidienne. Mes camarades de classe qui vivent sur le campus me disent toujours “Mais c’est loin !” “Il n’y a pas de bus ?” “Ça te dérange pas ? Moi je ne pourrai pas”. Non, j’aime réellement ça ! Je traverse le centre-ville tous les jours pour me rendre en cours ou chez moi. Je suis plongée dans le quotidien japonais et c’est une chance de vivre ça ! Je vois les gens se rendre au travail, les magasins ouvrir, les enfants aller à l’école ou en sortir, je sens les bonnes odeurs sucrées des nombreuses boulangeries de Amu Plaza, le centre commercial de la gare… J’aime cette atmosphère saine et paisible que dégage Oita.

cam01125

It’s already Christmas!!

Je ne me sens pas stressée par le rythme, les gens ne courent pas pour attraper leur train ou leur bus, tout le monde respecte la bulle de chacun, personne ne me colle, je ne suis pas tassée par une masse de gens, je ne me sens pas oppressée. Chacun vit sa vie dans le respect et l’harmonie, les deux valeurs essentielles sur lesquels la culture japonaise est fondée.

Je me suis pas mal lâchée niveau shopping ^^’ J’ai déniché quelques cadeaux pour Maxime, mes amis et mes petits frères. Je suis très faible quand il s’agit de goodies provenant d’animés, jeux vidéos mais aussi quand il s’agit de vêtements et de simples choses mignonne (mignon = “kawaii” en japonais). Kiddyland, la boutique du kawaii et Disney par excellence à Oita n’a pas fini de me voir passer. Je suis tombée amoureuse de la marque Sumikko Gurashi, tout est absolument adorable ! J’ai un petit peu refait ma garde robe. J’aime la mode japonaise depuis longtemps et je ne parle pas de Visual Kei, Lolita, etc. mais simplement le style vestimentaire urbain à la fois bohème et mignon qu’adoptent les japonaises. C’est difficile de le définir… Je pense dédier un article sur ce thème 🙂

Une partie de mes craquages :

cam01139

Parmi ces items se trouvent des cadeaux 😀

14715062_10210387145578022_8504294128874947139_o

* * * Le coût de la vie * * *

La coût de la vie est relativement cher, comme en France. Mes enseignants de japonais m’ont certifié que Oita faisait partie des villes les moins chères, je demande à voir comment c’est ailleurs… Faire les courses n’est pas évident. Le prix des fruits et légumes est exorbitant, on en trouve pas partout et jamais dans les konbini (= petite supérette de proximité). Je me contente d’acheter des sachets de sauce au curry pour accompagner mon riz ou mes nouilles. Comme tout est écrit en japonais, il est impossible de savoir ce que contiennent les choses. J’aimerai faire mes courses avec des japonais de temps en temps pour avoir leurs avis sur les produits. J’aime cuisiner et découvrir de nouvelles recettes, de nouvelles saveurs. Quel dommage de ne pas avoir de cuisine en commun dans la cité universitaire ! L’an dernier, à ma dernière année de licence, j’étais en chambre universitaire avec une cuisine en commun sur chaque étage. C’était une bonne opportunité de rencontrer les autres étudiants, d’échanger des idées de recettes, de cuisiner ensemble et partager un repas. Pour vous faire une idée, je vais lister le prix de quelques produits que je trouve dans le supermarché Co-op (avec la taxe sinon c’est pas drôle ! Ouais, cette fameuse taxe…)

  • Une pomme : 170 yen soit environ 1€50. J’ai bien dit 1 pomme.
  • 4 kiwis : 429 yen soit environ 3€70.
  • 4 petites pommes de terre : 213 yen soit environ 1€85. Idem pour 2 carottes.
  • 250 gr de macaronis : 198 yen soit environ 1€70
  • 1 kg de spaghetti : 386 yen soit 3€35
  • 200 gr de sauce curry en sachet : entre  90 et 332 yen soit 0€80 à 2€90. Du coup, je mange que ça…
  • 1 kg de riz : 530 yen soit 4€95
  • Une petite barquette de salade composée : entre 213 et 321 yen soit 1€85 à 2€80 (moins cher qu’en France ceci dit)
  • Un bentô (boîte repas) : entre 345 et 537 yen soit 3€ à 4€65
  • Du thé jasmin ou du thé vert en sachet : 410 yen soit 3€55
  • 200 gr de café en poudre : 430 yen soit 3€72
  • 1 pavé de saumon : 434 yen soit 3€76 (le même prix qu’en France il me semble)
  • 250 gr de nouilles udon : 183 yen soit 1€60
  • 3 sachets de 210gr de nouille soba : 213 yen soit 1€85 (ça c’est cool)
  • 180 gr de brocolis surgelés : 354 yen soit 3€07

Je suis obligée de recalculer mon budget et de serrer un peu la vis. En France, je pouvais manger sainement et équilibré sans me ruiner. Ici c’est impossible. Je voulais arrêter la consommation de viande, du moins la réduire considérablement et j’avais commencé cette initiative en France. Pendant ce premier mois au Japon, je n’y suis pas parvenue par ce c’était la découverte totale d’une autre culture culinaire et tous les plats comportent de la viande ! Je commence seulement maintenant à me pencher vers des plats végétariens le midi comme des salades composées, des crudités, des tranches de légumes, un bol de riz ou bien un bol de soupe miso vendus à la cafeteria de l’université. Pour 170 yen (1€50), je peux manger un bol de riz et deux tranches de potiron. Mon appétit s’est réduit et c’est une bonne chose car j’ai encore du poids à perdre héhé. Concernant les vêtements, les chaussures, les produits d’hygiène et d’entretien, les produits de cosmétiques, les équipements de cuisines, les goodies, etc. les prix sont les mêmes qu’en France. Certaines choses sont peut-être un poil plus cher, mais honnêtement je ne vois pas une grande différence. Alors j’essaie de m’équiper autant que possible au 100 yen shop. Ce n’est peut-être pas top niveau qualité, mais il faut penser économie. Ah ! J’ai pu trouver du shampooing et du gel douche 100% naturel à des prix pas trop excessifs \O/ Bon ce n’est pas bio mais c’est déjà ça !

Par contre, je n’ai absolument pas à me plaindre des coûts de mon logement. Je paye mon loyer 5900 yen (51€) et mes charges sont de 3000 yen (26€). Ces dernières comprennent internet mais pas l’eau ni le gaz ni l’électricité. Pour vous faire une idée, je dois payer pour le mois d’octobre 851 yen (7€40) de gaz, 2502 yen (21€70) d’eau et 1144 yen (presque 10€) d’électricité. Je suis dans un 17m2. Je dépense 55€ de train tous les mois en bénéficiant d’un abonnement à tarif réduit pour les étudiants.

Je n’ai pas beaucoup mangé au restaurant mais j’ai testé les ramen et le KFC. Je n’imaginais pas que les ramen était un plat aussi gras ! N’ayant pas l’habitude de cuisiner avec de l’huile, j’ai été malade toute la nuit… Le KFC est meilleur qu’en France, c’est beaucoup plus assaisonné  mais c’est juste hyper gras. J’ai pris un “pack value” de 4 pièces, 2 me suffisaient. Je me suis forcée à finir le reste. On mange un bol de ramen pour le prix d’un grec en France ^^

*** Que s’est-il passé  ? Et maintenant ? ***

J’ai ressenti mon tout premier tremblement de terre en pleine nuit ! Quelle drôle de sensation ! Au départ, je pensais que c’était juste la sensation de tomber dans le vide lorsqu’on s’endort. En fait mon lit bougeait vraiment ! Il cognait contre le mur comme si le bâtiment était en train de se déplacer ! J’étais complètement excitée XD

Le samedi 22 octobre, deux étudiants japonais nous ont emmené moi et des étudiants allemands visiter Beppu. Nous avons mangé dans un bon restaurant pour 900 yen puis nous avons continué la visite sous la pluie. Nous avons testé les bains thermales pour les pieds. C’était brûlant ! Mais une fois habitué ça devient agréable. Nous avons goûté de l’eau chaude provenant de onsen (= bain thermal). Comment vous dire… c’était dégueulasse ? 😀 A cause du souffre et des minéraux, l’eau avait un goût de blanc d’oeuf chaud. Erk. Nous avons fini notre promenade par la visite du parc Kamedo Jigoku regroupant plusieurs types de onsen appelés “Enfers de Beppu”. La ville est reconnue pour ses très nombreux onsen et pour ses “Enfers”, bains à températures très très élevées dont la baignade est impossible. C’était une journée très agréable ! みんなさん、ありがとう!(= merci tout le monde !)

This slideshow requires JavaScript.

Le dimanche 23 octobre, une rencontre entre étudiants et familles d’accueil était organisée au campus. L’université nous propose de faire du home-stay (= séjour familiale), c’est une chance unique pour améliorer le japonais et vivre le quotidien d’une famille pendant plusieurs jours ! Les familles étaient toutes très charmantes. Nous nous sommes présentés à chaque familles en japonais et nous avons fait des petits jeux ensemble. C’était très sympa. Je cible les familles avec des enfants. J’ai été baby-sitter pendant toute la période scolaire l’an dernier, j’ai adoré ce petit boulot et j’aimerais l’essayer au Japon !

Du 4 au 6 novembre c’est le Festival de l’université. Chaque nationalité doit cuisiner une spécialité de son pays mais étant la seule étudiante française, je fais équipe avec un groupe d’étudiants hongrois. Nous allons donc cuisiner des crêpes  hongroises ! ^^ On m’a également proposé de participer au club de cérémonie du thé. Ce sera une première pour moi, je suis impatiente de découvrir ce rituel traditionnel japonais.

cam01116

Le thé et le café est à volonté à la cafeteria \o/ Elle est ouverte toute la journée, on peut donc travailler et profiter des boissons chaudes en libre service!!

Pas de classes jeudi et vendredi en raison de jour férié et organisation du Festival, j’ai donc un long weekend ! A propos des classes, les cours de japonais deviennent vraiment difficiles ! On voit beaucoup de notions en peu de temps, il faut donc beaucoup étudier. A ce jour, nous devons connaître 177 kanji. Nous devons en apprendre 15 nouveaux chaque semaine, nous sommes évalués à chaque cours. Les autres cours restent toujours très intéressants. Lors de deux de cours, nous avons une présentation orale en groupes à faire. Pour le cours d’études de manga je ferai une présentation sur le cosplay dans les manga (et pas en réalité) et pour le cours de communication interculturelle sur le multiculturalisme au Japon en se focalisant sur le peuple Ainu. Les présentations orales ne m’auraient pas dérangé en français…mais là en anglais… j’espère ne pas être un boulet pour mes groupes. Je vais fournir un travail de recherches et d’écrit plus conséquent que les autres comme ça ça va compenser mes lacunes à l’oral XD

AAAAH et la bonne nouvelle du mois ! Mon chéri vient en décembre !!! Je suis tellement impatiente ! Il me manque tellement 😦 La séparation est difficile, le décalage horaire est un vrai poids, surtout lorsque nous avons tous les deux des journées bien remplies. “Si seulement nous étions ensemble, je serai comblée c’est certain!”. Grosse référence. Un point “bonasse” pour ceux qui reconnaissent :p Les vrais savent. (cf : cet article pour comprendre le point bonasse)

J’ai quelques projets pour les semaines à venir. On m’a proposé de venir à un Festival de bambou le 19 novembre. Il faut absolument que je me munisse d’un appareil photo d’ici là, ça à l’air magnifique ! Salomé m’a parlé de Kitsuki, une ville aux couleurs d’Edo qui abrite d’anciennes maisons de samourai et un château. On peut louer un kimono pour 2400 yen seulement et se promener dans la ville dans cette tenue traditionnelle. Je suis impatiente de pouvoir y aller ! Il y a beaucoup de festivals liés à l’automne donc des événements à ne pas manquer.

 🎃 Quelque photos d’Halloween ^-^ Je me suis inspirée de Sally de “Nightmare before Christmas” 👻

This slideshow requires JavaScript.

*** Pour conclure ***

Ce mois d’octobre était l’ascenseur émotionnel. Je manque beaucoup de confiance en moi par rapport à mon niveau d’anglais. Mais je me sens meilleure jour après jour. Je commence à m’habituer aux accents de chacun. Je veux vite progresser, très vite ! Malheureusement mon japonais ne s’améliore pas beaucoup. Nous parlons en anglais entre étudiants et même avec les étudiants japonais. Souvent, je demande 日本語でください ! (= “en japonais s’il te plait!”) mais très vite la conversation revient en anglais. Quelques étudiants japonais qui apprennent le français m’ont demandé de les aider, et ce serait un réel plaisir de leur enseigner ma langue ! あなたに日本語が教えられます!(=je peux t’enseigner le japonais !). J’ai rencontré beaucoup d’étudiants. C’est difficile de retenir le nom de tout le monde mais l’université est petite donc je croise les mêmes personnes tous les jours. C’est gênant par ce que tout le monde connaît mon nom (ici, je m’appelle Laetishia) alors que moi je me retrouve comme une idiote devant certaine personne à chercher leur prénom “Aaah hey… konnichiwa… ano…sumimasen… onamae ha….?”. Vraiment désolée ^^’

J’espère très vite travailler sur mon projet final et ainsi, vous écrire de jolies articles à ce propos. Je ne me rappelle pas vous l’avoir déjà expliqué. Une des dizaines de raisons qui m’a poussé à venir étudier ici est que le Japon cultive une grande philosophie du bien-être. Depuis quelque temps, je m’intéresse au développement personnel par le biais du sport, de la relaxation, de la nutrition et de la naturopathie. J’en ai besoin pour mon propre développement et, sans vouloir trop partir dans les détails, je souhaite trouver quelques réponses dans les pratiques japonaises et y développer les connaissances nécessaires pour m’engager professionnellement dans cette voie là. Cet été, j’ai expérimenté le yoga sur une paddle. Je n’avais jamais fait de yoga, je n’avais jamais fait de surf. Et je ne suis pas tombée ! 😀 C’était une pratique très intéressante qui a fortement éveillé ma curiosité sur la pratique du yoga et de la connexion entre l’homme et la nature.

Sur ce, octobre laisse la place à novembre qui je l’espère sera meilleur. Mes prochains articles traiterons des différences que j’ai observé entre la France et le Japon ainsi que sur  la mode japonaise de mon point de vue. Bisous.

2250392-png

———————————

ENGLISH

Hello November! I’ve been here for one month, yes one already month! I felt some hard blows because I sometimes feel alone and I miss my loved ones so much. But, beyond that, I love this country more and more.

It may be paradoxical after I what said lately but when I ask myself the question “If you go back in France now, how would you feel ?” I think sincerely I would not feel very well and I would like come back here. I got used to my new lifestyle. But I miss Maxime, my friends, my family and cheese. My accommodation is decent and I feel good (poorly insulated, that said). I really like my daily forty-ish minutes walk. My classmates living on the campus always tell me : “It so far!” “Doesn’t that bother you?” “I couldn’t”. No, I really like that! I go through downtown every day to get to university or to go home, I’m immersed into the Japanese daily life and it’s great to live that! I see people going to work, children going to and leaving school, I smell the yummy sweet smells give off many bakeries in Amu Plaza, the Oita Station’s shopping mall… I like this healthy and quiet atmosphere. I don’t feel stressed by the pace, people don’t run for catching up the train or the bus, everybody respects everybody’s space, nobody sticks to me, I don’t compress into a masse. Each one lives his life in respect and harmony, the two essential values on which Japanese society is found.

I quite let myself go on shopping ^^’ I find some gifts for Maxime, my friends and my younger brothers. I’m really weak when I see goodies from animes or video game, clothes or cute things. Kiddyland, the “kawaii” store in Oita Station is my heaven. I fell in love with the brand “Sumikko Gurashi”, everything is absolutely adorable ! I bought a whole new wardrobe. I’ve been fan of the japanese fashion for a long time and I don’t talk about Visual Kei or Lolita but this urban fashion at once bohemian and cute. I think writing a post blog on it.

*** Cost of living ***

Cost of living is really high in Japan. My Japanese teachers affirmed me that Oita is the one of the cheapest town, I would like see how it is elsewhere… To do the food shopping isn’t easy. The prices of vegetables and fruits are exorbitant and we cannot find some everywhere and never in konbini. I feed on packet curry sauce going with rice and noodles. As everything is written in Japanese, it’s impossible to know the content. I’d like do food shopping with Japanese sometimes so that they can guide me about products. I love cooking and discovering new recipes and ingredients, so I can’t wait to cook japanese meals. The university accommodation has no common kitchen, too bad. Last year, I lived in a university accommodation with a common kitchen on each floor, good occasion to meet other students, exchange recipes and share a meal. I’m going to do a list of some product’s prices :

  • One apple : 170 yen = about 1€50. I said 1 apple.
  • 4 kiwis : 429 yen = about 3€70.
  • 4 little potatoes : 213 yen = about 1€85. Same for a couple of carrots.
  • 250gr of macaronis : 198 yen = about 1€70
  • 1 kg of spaghetti : 386 yen = about 3€35
  • 200 gr of packet curry sauce : between 90 and 332 yen = about 0€80 to 2€90. So I eat almost just that…
  • 1 kg of rice : 530 yen = about 4€95
  • Little container of mixed salad : between 213 and 321 yen = about 1€85 to 2€80 (that said, it’s cheaper than in France)
  • Bentô  : between 345 and 537 yen = about 3€ to 4€65
  • Green tea and Jasmine tea on bags : 410 yen = about 3€55
  • 200 gr of instant coffee : 430 yen = about 3€72
  • 1 thick slice of salmon : 434 yen about 3€76 (same in France I guess…)
  • 250gr of udon noodles : 183 yen = about 1€60
  • 3 packets of 210gr soba noodles : 213 yen = about 1€85 (cool!)
  • 180gr of frozen brocolis : 354 yen = about 3€07

I have to work on my finances again and tighten the screw a bit. In France, I could eat healthy food without having to put out a lot of money. Here, it’s impossible. I wanted to stop eating meat and I began this initiative in France. During this first month in Japan, I couldn’t because it’s the total culinary discovery. And a lot of meals have meat. After one month of adjustment, I just start favoring vegetarian lunches like mixed salad, raw vegetables, bowl of rice, bowl of miso soup, slices of vegetables which the cafeteria sells. Though, japanese foods work by enhancing a feeling of fullness, thereby reducing appetite and it’s a good thing because I have still weight to lose héhé :p. About clothes, shoes, household product, cosmetics, household goods… cost is the same than in France. Some things may be a tad more expensive but I don’t see a great difference. So, I try as much as possible to get equipment to the 100 yen shops. It may be not a great quality but I have to think “save money”. Ah! I got 100% natural shampoo and body soap costing not so much! I’m so happy!! It isn’t organic but still.

I cannot complain about the costs of my accommodation, though. I pay my rent only 5900 yen (about 51€) et charges are 3000 yen (26€). Charges include the Internet connection but not water nor gas nor electricity costs. To get a more precise idea, I have to pay for October : 851 yen (7€40) of gas, 2502 yen (21€70) of water and 1144 yen (almost 10€) of electricity. I live in a room of 17m2 so it’s really cheap ! I spend 55€ of train each month getting a reduced rate for students.

I didn’t eat often in restaurants but I have tried ramen and KFC. I didn’t think that ramen was a meal so fat ! Being not used to cook with oil, I was sick all night long… KFC is better than in France, it’s more seasoned but it’s super fat XD It’s almost sickening. I got a “pack value” with 4 pieces of chicken, a couple was sufficient. I forced myself to finish the remainder. Here, we get a bowl of ramen for the same price of kebab in France!

*** What has happened and what will happens ***

I felt my first earthquake right in the middle of the night. What funny sensation! I didn’t know whether I had the sensation to fall over the edge because I fell asleep. But my bed really shaked ! It banged against the wall as if the building was moving ! I felt excited XD

Saturday 22nd October, a couple of Japanese students took me and German students to visit Beppu. We had lunch in a good restaurant for 900 yen then we continued through the rain our visit by the discovery of the different hot springs (= “onsen” in Japanese). We have tried the feet hotsprings. It was scalding! But it’s fine once we got used to it. We tasted hot water from hot spring. How can I say… it was gross ? 😀 Because of the minerals water had the flavor of liquid egg white. Erk. We finished our stroll with the visit of Kamedo Jigoku parc gathering several kinds of hot springs called “Hells of Beppu”. Beppu is known for its many hot springs and its “Hells”, hot springs with very very hot temperature in which bathing is impossible. It was a very fine day ! みんなさん、ありがとう!(= Thank you everybody !)

On Sunday 23rd October, a meeting between students and host families was organized in the campus. The university gives us a chance to do home-stay! It’s an authentic opportunity to improve Japanese speaking and to live the Japanese daily life during several days. The families were very sweet. We introduced ourselves to each families in Japanese and played little games together. It was fine. My target is families with children. I baby-sitted 2 girls every evening during whole scholar period last year, I loved this part-time job and I would like try it in Japan !

From 4th to 6th November, it’s the school Festival. Each nationality have to cook a speciality from his country but being the only French student, I team up with Hungarian students. So, we going to cook Hungarian crepes ! ^^ I’m also going to try for the first time the tea ceremony! I’m looking forward to doing it!!

No class Thursday and Friday owing to public holiday and the school Festival’s organisation. So, it’s a long weekend 😀 About classes, Japanese courses became really difficult! We learn a lot of notions in a little bit of time, we have to study a lot. To this day, we have to know 177 kanji. We have to learn 15 new kanji every week and we have a test at every class. Other classes are still interesting. For a couple of my classes, we have to do a presentation. In the “Manga studies” class, I’ll do a presentation about cosplay in manga (not in reality) and in the “Intercultural Communication” about multiculturalism in Japan focusing on Ainu people. Presentations wouldn’t bother me in French… but in English I’m scared. I really hope my level in English will be good enough to be useful and not hindrance for my group 😦 I’ll provide with research work in order to make up for my shortcoming in oral english ^^’

AAAAH ! Good news ! My other half comes in December !!! I’m so happy ! I miss him so much 😦 The separation is difficult, jet lag is a real weight especially when we have both of us busy days. (In french above I wrote a sentence from a song but the translation in English isn’t the same… but I took an other part) “If only I could just conjure a spell. Kapow! Hocus, hocus, hocus ! Then you and I would be together for all time, I suppose” . Bonus point for who finds the reference. On another topic, I talked also about “bonasse” point and I need to explain you that. When the teacher say “bonus point” I hear “bonasse point” and “bonasse” in French it’s a word to say a girl is very hot, sexy, sexually desirable. So I can’t stop myself from smiling XD

Some projects for the coming weeks. On 19th November an excursion to a Bamboo Festival is planned. ^-^ I have to get a camera because it sounds beautiful! Then, Salomé (a French girl who lives in Oita and came from the same university like me) talked me about Kitsuki, a famous castle town for its townscape which still looks like Edo period preserving some old samurai houses. We can try wearing a kimono and stroll around the town for only 2400 yen. It’s a tourist spot but it makes me dream! There are a lot of Festival binding to fall and events must-see.

*** In conclusion ***

This month was an emotional rollercoaster and quite strange. I really lack self-confident and I terribly failed because of emotional weakness. But now I learned from it and I hope to become stronger.

I feel better in English day after day but it isn’t enough. I wanna learn. I wanna talk. Day after day, I love English. I have a horrible accent and that is the reason why I stumble, but I would like people are just patient with me 😦 I know there are loads of occasions to know each other and have a good time. I start being used to the accent of everybody. I wanna improve quickly. Unfortunately, my Japanese don’t improve very much. We speak in English everytime, even with Japanese student. I asked often 日本語でください ! (= In Japanese please!) but discussions go back to English quickly. Some Japanese students who learn French asked me to help them and it would be a real pleasure to teach them my language. あなたに日本語が教えられます!(= I can teach you French !). I met many students. It’s really difficult to remember all of the names but the university is small so I meet the same people every day. It’s annoying because everybody knows my name and I’m here as an idiot face of the person looking for his name “Aaah…hey…konnichiha…ano…sumimasen…onamae ha…?” Really sorry ^^’ But I’m a person with a good memory for faces, so it’s okay ^^

I would like work on my final project now and in this way write pretty blog posts about it 🙂 I don’t remember giving an explanation about it… One of the dozen of reasons to push me to study here is because Japan cultivates a well-being philosophy which I’m especially interested in (buddhism and shintoism). Since some times, I’ve been taking an interest in activities binded to well-being such as sport, nutrition, relaxation and nature cure. I need to develop knowledge for my personal development and, without going in many details, I would like find some answers in Japanese practices and to become necessarily good in this field to think about an eventual professional direction. Last summer, I’ve tried yoga on paddleboards. I had never tried yoga and I had never tried paddleboarding. And I didn’t fall ! 😀 This experience stimulated my curiosity about yoga and the connections between oneself and nature.

On that note, October gives way to November which I hope will be better. My next posts blog will deal with differences I observed comparing with France and the Japanese fashion style. Kisses.

Advertisements

5 thoughts on “Weeks 4 & 5 – Goodbye October

  1. Woah 5e le kg de riz sérieusement ? C’est hyper cher je trouve. Et je pleure devant le prix des macaronis, je savais pour les fruits/legumes mais pas pour ce genre de produits…
    Ce kutku est complètement fluff, je valide ! J’ai peur pour mon porte feuille quand j’irais la bas…

    Like

    • Ouais j’ai pleuré quand j’ai vu le prix du riz. C’est juste l’alimentation de base au Japon, j’ai du mal à comprendre. Même dans un magasin discount j’ai payé 798 yen mon sac de 2 kg. Les pâtes c’est abusé. Ouiiii il est trop adorable !! Tu seras à Tokyo donc tu trouveras des choses moins chers qu’ailleurs mais ouais on est très très vite tenté. C’est genre tu tends tes billes et “Japan take my money”

      Liked by 1 person

  2. Désolé d’apprendre que les ramens t’ont fait passer un mauvais moment. Effectivement c’est super gras… mais je garde un si bon souvenir de ces tonkotsu ramens mangés à Akiba que je pensais que tout le monde devait nécessairement aimer ça 😀
    Et boire l’eau des onsens sérieux… juste l’odeur qui règnait à Kusatsu Onsen était dégueulasse, alors avaler ça… je compatis !

    Like

  3. Ca à l’air vraiment sympa la vie d’étudiante ! J’hallucine devant le loyer !!
    Je connais Kitsuki et j’ai essayé le kimono l’an dernier, je te le conseille vraiment, c’esttrop sympa.

    Like

    • Oui je me sens vraiment bien à l’université 🙂 Le loyer est tellement pas cher t’as vu !! Quand on m’a annoncé mon affectation avant que je partes, je me suis demandée s’il n’y avait pas anguille sous roche. En fait c’est réellement pas cher, j’ai beaucoup de chance là-dessus ! Oui j’ai lu ton article sur ton blog à propos de Kitsuki 🙂 Merci pour les précisions que tu as apporté. Je suis impatiente d’y aller ^-^

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s