Week 20 & 21 : End of the 1st semester & the start of the 1st blossoms

🇨🇵FR 🇬🇧 EN

La 20ème semaine était consacrée aux examens. De manière globale je ne suis pas vraiment satisfaite de moi. Je pense que ma méthode de travail n’est pas adaptée à mon type de mémoire. J’arrive aussi à une certaine saturation. Mais le vendredi 10 février, 12h10, les examens étaient enfin terminés. Début des grandes vacances de printemps. Difficile à le croire étant donné qu’il avait neigé toute la journée! J’avais du mal à réaliser que tout allait changer désormais. La plupart se préparait à repartir dans leur pays. Les derniers adieux se sont fait le soir-même au dortoir du campus et le lendemain au bar PEI. Je suis assez triste qu’ils s’en ailles.

The 20th week was devoted to exams. Overall, I’m not satisfied with myself. That week was crammed with exams because I felt that my work method doesn’t correspond to my type of memory. Also, I reach a kind of saturation point. But, Friday, February 10, 12:10pm, the exams were done. Beginning of the Spring Break. It’s difficult to believe it because it snowed the whole day ! I couldn’t believe that everything was going to change from there on. Most students were about to go back to their own country. The last farewell was made on the very evening at the campus dorm and the following day at the PEI Pub. I’m quite sad the half of the international students are leaving. It’s like something has not really finished, it’s a weird feeling.

2017-02-10-13-28-04

J’ai testé pour vous : l’hôpital au Japon

Lundi 13 février,  c’est déjà la 21ème semaine et la première semaine de grandes vacances. Suite à quelques petits problèmes de santé j’ai dû me rendre à la clinique. J’ai eu la chance d’être accompagnée d’une française bilingue que j’avais rencontré deux mois auparavant. Grâce à son aide, j’ai pu être prise en charge rapidement. Comme presque partout au Japon, on paye l’hôpital en liquide. Avant la consultation, on nous demande de remplir une déclaration de santé. Rien n’est traduit en anglais, heureusement que j’ai pu me faire aider. Après en avoir terminé avec les consultations, j’ai eu le moral sacrément dans les chaussettes.

I have tested for you : hospital in Japan

Monday, 13th, it is already the 21st week and the first week of vacations but it didn’t start very well though. I was so ill that I needed to go to the clinic. I was lucky to be accompanied with a bilingual french woman whom I met two month ago. Thanks to her, I could be quickly taken care of. My treatments are as expensive as a consultation in France. As everywhere in Japan, we have to pay the hospital by cash. Before the consultation, they need us to fill in a health declaration. Nothing is translated into English, luckily someone was there to help me. After being done with the consultations, I was completely down.

La floraison des pruniers

Après quatre jours à broyer du noir au fond de mon lit, j’ai peu à peu retrouvé la forme. Les beaux jours sont arrivés et les premiers pruniers sont en fleurs. C’est magnifique, j’en suis tellement fan. A première vue, je pensais que c’étaient des fleurs de cerisiers mais ça me paraissait tôt pour de premières floraisons. Une fleur de prunier (– dit « ume ») à ses pétales ronds tandis qu’une fleur de cerisier a ses pétales fissurés. Les pruniers fleurissent au mois de février tandis que les cerisiers dès la fin du mois de mars selon les régions. Il y en a dans tous les jardins, les parcs, les bordures de routes avec des couleurs différentes : rose pâle, blanc, fushia.

Plum blossoms

I didn’t leave my room during 4 days, I felt downhearted… but after that sad episode I recovered little by little. The weather is  and the getting very nice and the first plum trees are blooming. It’s beautiful, I love it. At first sight, I thought the flowers were cherry blossoms but it’s too early for first blossomings. Plum blossoms (– said « ume ») have round petals whereas cherry blossoms have a split at the end of each petal. Plum trees bloom in February whereas cherry blossoms bloom from the end of March, it depends on the regions. There are plum trees everywhere: gardens, parks, edges of the roads…

Le Japon et les magasins d’occasion

Les magasins de seconde main sont incroyables. J’adore flâner dans ces magasins et sentir l’odeur « vintage ». Au grand magasin d’occasion Hard-off, j’ai pu dénicher un appareil photo pas trop mal, un Coolpix S7000. Bien sûr, ce n’était pas mon unique achat. L’envie de fouiller dans les rayons de figurines et peluches était irresistible ! Et hop, deux figurines et une peluche Yokai Watch pour environ 15€. Je ne me suis même pas posé la question si tout allait finir par rentrer dans ma valise. Si vous êtes fan de vieilles babioles japonaises, ce magasin est fait pour vous. On y trouve même des vêtements traditionels,  de vieux jouets, de la vieilles vaisselles… C’est un bon plan pour les collectionneurs. En rentrant, je n’ai pas attendu pour commencer à travailler sur mon futur vlog. Le premier sera sur la ville d’Oita

Japan and second-hand shops

I’m getting better and I have some free time so I go for a walk everyday. I love wandering in second-hand shops and smelling the odor of vintage clothes. I found a good second-hand camera at Hard-off, a Coolpix S7000. Of course, it was not my unique purchase. I couldn’t resist to take a look at the figures and stuffed plush’s corner. Hop, I got 2 figures and a Yokai Watch stuffed plush for about 15€. I didn’t even ask myself if everything will fit in my suitcase. If you are fan of old japanese knick-knacks, this shop is made for you. You can even thind traditional clothes, old toys, old dishes… It’s a good place for collectors. Back home, I didn’t wait to start working on my future vlog. The first one will be about Oita City

Faire face au syndrôme de Raynaud

Même si le climat s’est largement adouci, ma chambre reste glaciale, elle est très mal isolée. Je n’aime vraiment pas le climatiseur installé dans ma chambre car il envoie de l’air très sec. Je ne l’allume pas systématiquement sinon j’ai l’impression de me déssécher… Le froid est si insupportable que je dois dormir avec mon gros pull en laine, mon jogging et des chaussettes bien épaisses. Je découvre que je développe le syndrôme de Raynaud. Mes doigts sont ornés de belles boules violettes sur chacune des articulation et au niveau des ongles, comme des panaris. Ce n’est pas très jolie à voir et la douleur est pénible. Je ne peux plus fermer mes mains et je dois toujours porter des gants.

Raynaud syndrom problem

Even if it’s getting milder, my room is poorly insulated and remains very cold. I don’t like the heater settled in my room because it blows dry air. I don’t turn it on systematically because I feel like my body is drying out ! Cold is so unbearable that I need to wear my big sweater, my jogging and my thick socks. I’m finding out I develop Raynaud syndrom. My hands are always frozen and I got reddish balls on every articulation of my fingers, they look like withlows. It’s not really pretty… And it hurts a lot. I can’t close my hands anymore. I always have to keep them warm.

 

 

dscn0314Jeudi soir, OtaLabo habituel avec mes deux hongrois préférés et samedi rendez-vous avec Yuki (la barista d’OtaLabo) pour un ramen dans le restaurant de sa soeur. C’était la première fois que je mangeais un  ramen dans un vrai restaurant de ramen. Il y avait plusieurs sortes et comme j’avais TRES faim j’ai pris le plus mastoc (et des gyoza). Satomi, la soeur de Yuki nous a super bien accueilli. On a discuté avec elle tout le long du repas, j’étais un peu gênée par rapport à ses collègues. En parlant de mon projet de voyage à Kyoto, elle m’a spontanément fait don de son « shuincho » qu’elle avait dans son sac à main, un carnet dans lequel les moines des temples calligraphient le nom du lieu accompagné de son propre tampon. J’ai été très touchée par ce cadeau. Étant passionnée par la culture traditionnelle de ce pays, j’avais l’intention d’en acheter un en visitant les temples, mais offert par une japonaise le souvenir est encore plus précieux. Le repas était délicieux. Satomi a encore fait un geste ultra généreux en nous offrant à tous le repas! Elle est tellement adorable!

Thursday night,  OtaLab as usual with my two favorite Hungarian. Saturday night, Balazs, Anna and I met with Yuki (the OtaLab’s barista) to go eat a ramen at her sister’s restaurant. It was the first time I ate a real ramen in a real ramen restaurant. There were all sorts of. As I was VERY hungry I ordered the thickest ramen of the menu (and some gyoza). We received a warm welcome by Yuki’s sister, Satomi. She almost sat at our table and we talked with her all along the dinner, I was a little bit embarrassed regarding her colleagues. When I told her about my travel plans in Kyoto, she spontaneously took a book out of her bag. She gave me her Shuincho as a present  (I wonder why she had it in her bad though…) ! It is a notebook in which monks of temples and shrines write the name’s place in calligraphy and stamp it with shrine’s stamp. I was very touched by her kind gesture. Being passionate about the culture of this country, I planned to buy one during my trip but given by a Japanese the souvenir is even more precious. The dish was delicious but I couldn’t finish it. Satomi did one more time something ultra generous by offering us the dinner! She is so lovely.

*** ちょっと 日本語 – Chotto Nihongo ***

    • 時間がないんです \ Jikan ga nai n desu \ Je n’ai pas le temps \ I don’t have any time
    • 映画を見ながら食事します \ Eiga wo minagara shokujishimasu \ Je mange en regardant un film \ I eat while waching movie
    • 気をつけて\ Ki wo tsukete \ Fait attention à toi ! \ Be careful !
    • 雪が降っている\ Yuki ga futteiru. \ Il neige !\ It’s snowing
    • 医者に行く必要があります \ Isha ni iku hitsuyô ga arimasu \ J’ai besoin d’aller voir un docteur \ I need to go see a doctor
    • 私は自分のフランスの健康保険を持っています \ Watashi wa jibun no Furansu no kenkôhoken o motteimasu \ J’ai ma propre mutuelle française. \ I have my own French health insurance
    • 症状 \ Shôjo \ Symptômes \ Symptoms
    • 抗生物質を服用する \ Kôsei busshitsu o fukuyôsuru \ Prendre des antibiotiques \ To take antibiotics
    • 三日前 \ san nichi mae \ Il y a trois jours \ Three days ago
    • 痛みがあります \ Itami ga arimasu \ J’ai mal \ I’m in pain
    • アレルギーがありません \ Arerugii ga arimasen \ Je n’ai pas d’allergie \ I don’t have any allergy
    • 熱はありますか \ Netsu ha arimasu ka \ Avez-vous de la fièvre ? \ Do you have fever ?
    • どこが痛いですか \ Doko ga itai desu ka \ Où avez-vous mal ? \ Where do you have pain
    • 一日に何回その薬を飲めばいいですか \ Ichinichi ni nan kai sono kusuri o nomeba ii desu ka \ Combien de fois par jour dois-je prendre ces médicaments ? \ How many times a day should I take these medecines ?

Une réflexion sur “Week 20 & 21 : End of the 1st semester & the start of the 1st blossoms

  1. Je bave sur la figurine de Sanji :P. Je savais pas que t’avais eu des soucis de santé! Ravie que ça soit réglé! (ouii bonjouuur, je comente 4 mois aprèèès)

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s