A la découverte de Beppu, ma ville coup de coeur

🇨🇵FR 🇬🇧EN

| A la découverte de Beppu | Let’s discover Beppu

 

Beppu se situe à l’est de Kyushu à 13km d’Oita, d’où il faut compter 15 minutes en train. C’est aussi la capitale des sources thermales que l’on appelle « onsen » en japonais. C’est le pays des merveilles pour les personnes en quête de relaxation. La ville compte 2516 onsen de 10 différents types. Chacun sa qualité et sa spécificité, selon les envies et les objectifs on peut très bien se relaxer dans un bain de boue naturelle comme un bain de sable chaud ou bien des bains à propriétés médicinales.

🇬🇧 Beppu is located in eastern Kyushu, 13km far from Oita: it is a 15 minutes train ride. It is also the capital of hot springs, called « onsen » in Japanese and a wonderland for people in search of relaxation. The town counts as many as 2516 onsen of 10 different types, to each its qualities and specificity. Depending on your mood and desires, you can relax in a mud or sand hot bath or take a bath with medicinal properties.

IMG_20170826_073557125_HDR

View from the ferry « Sunflower »

L’eau et les vapeurs naturelles des montagnes autour de Beppu ne sont pas uniquement utilisées pour la baignade. Nous pouvons en effet déguster certaines spécialités cuites à la vapeur comme le pudding ou découvrir la fabrication de sel de bain à base de souffre et de vapeur. Avec toutes ces fumées qui se dégagent de la ville, je l’appelle « la ville qui fume » mais elle est plutôt appelée la ville des Enfers. C’est aussi une ville qui sent beaucoup l’œuf en raison de la forte présence du souffre. Devant Yellowstone, elle est la ville la plus géothermique du monde. Beppu a cette ambiance particulière, apaisante à laquelle je me suis fortement attachée.

Beppu est très touristique et compte 8 zones attractives : Beppu Onsen, Hamawaki, Kankaiji, Horita, Kannawa, Myoban, Kamegawa et Shibaseki. Un regroupement que l’on appelle « Beppu Hatto ». Même si je vivais à quelques minutes de la ville, je n’ai pas pris le temps de tout explorer. A travers mes nombreuses visites, j’ai gardé des souvenirs mémorables que je ne tarderai pas à vous partager !

🇬🇧 Water and fumes from natural springs all around Beppu area are not only used for bathing. Indeed, you can try some steam cooked delicacies like pudding or learn about the fabrication of salt bath made from steam and sulfur. Because of all the fumes emerging from the city, I call it « the steaming city » but it’s commonly called the city of « Hells ». Due to the strong presence of sulfur, Beppu smells a lot like cooked eggs. It is the most geothermal city in the world, with even more springs than in Yellowstone. Beppu has that characteristic and relaxing atmosphere to which I’m strongly attached.

Beppu is very touristic and counts 8 areas of interest:  Beppu Onsen, Hamawaki, Kankaiji, Horita, Kannawa, Myoban, Kamegawa et Shibaseki. A group of areas called « Beppu Hatto ». Even though I lived a few minutes away from the city, I couldn’t take the time to explore everything. After several visits, I kept fond memories I will soon share with you !

 

L’ascension du Mont Tsurumi  |  Hike in Mount Tsurumi

2016-11-12-13-40-39

En dehors des onsen, Beppu offre d’autres activités tout aussi authentiques. La ville se situe entre montagnes et mer, ce qui ne manque pas d’expériences en plein air pour se ressourcer. Au pied de la ville, s’élève le Mont Tsurumi, un volcan de 1375 mètres accessible à pieds ou en téléphérique, le Kintesu Beppu Ropeway. Jeunes et sportifs, avec des amis nous avons opté pour la randonnée. L’ascension s’effectue en deux heures à travers une forêt où s’épanouit une nature rare et variée.

Sur notre chemin nous avons traversé un sanctuaire et croisé beaucoup d’aimables randonneurs et une multitude de petites araignées à longues pattes tout droit sorties d’un film des studios Ghibli !

Il nous a fallu beaucoup de pauses avant d’atteindre le sommet. A 20 minutes avant la fin, mes genoux et mes cuisses me faisaient tellement mal que j’ai cru ne plus être capable d’avancer. En sortant du dernier sentier raide et très boueux, le paysage change complètement. On traverse un palier de végétation sèche et foisonnante donnant vu sur les montagnes embrumées environnantes. Une vue magique à couper le souffle qui était éblouie par les couleurs automnales. Le sommet se trouvait à quelques petits mètres plus haut et nous y avons savouré notre déjeuner et quelques bières tout en admirant ce paysage magnifique qui nous entourait. On pouvait apercevoir notamment le Mont Yufu, les pics qui composent le dôme de lave de Tsurumi et la baie de Beppu.

Reposés, nous sommes redescendu en téléphérique et avons fini notre journée par un onsen bien mérité.

🇬🇧 Beside onsen, Beppu offers other activities just as authentic. The city is located between the mountain and the sea, it doesn’t lack resourcing open-air experiences. At the feet of Beppu rises Mount Tsurumi, a 1375 meters high volcano. The top is reachable by foot or by the rope-way « Kintestu Beppu Ropeway ». Young and sporty, my friends and I opted for hiking. The climb is made in two hours, through a forest where blooms an unique and plentiful nature.

On our way to the top, we walked through a shrine, saw many kind ramblers and a myriad of harvestmen straight from a Ghibli’s movie !

We needed many breaks before reaching the top. 20 minutes before we expected the end, my knees and thighs hurt so much that I felt like I was not capable of walking anymore. Out from the last muddy and steep path, the landscape completely changed. We walked through an area full of dry vegetation overlooking the surrounding misty mountains. An absolutely breathtaking wonderful view dazzling with the autumnal colors. The top was  a few meters away, it is where we had lunch and some « achievement beers » in front of a wonderful view. We could catch sight of Mount Yufu, of the peaks called the Tsurumi lava dome and of the bay of Beppu.

Well rested, we came back down using the ropeway and ended up in an onsen.

 

A travers le quatier de Kannawa  |   Through Kannawa district

L’histoire du quartier de Kannawa remonte à l’ère Kamakura (XIIIème siècle) où le moine bouddhiste Ippen Shônin fonda les premières sources thermales. La zone entière était un terrain volcanique trop dangereux pour y habiter. Alors, sur le sol bouillonnant et fumant, le moine jeta des pierres sur lesquels il avait gravé des extraits de textes sacrés, ce qui calma les « enfers » et les transforma en source thermales. C’est ainsi que Kannawa est devenue une zone prospère aux eaux thérapeutiques. On apprécie la particularité de ce quartier pour ses vieilles bâtisses en bois et ses fumées qui sortent du sol. Attention toute fois à ne pas porter de sandales lors de la balade, ça chauffe !

🇬🇧 Kannawa district’s history dates back to the Kamakura period (13th century) when the monk Ippen Shônin founded the first hot springs. The whole area was a dangerous waste ground which made living here very difficult. Then, into the bubbling and steaming ground, the monk threw rocks onto which he wrote sacred texts. The ground, known as « Hells », calmed down and opened as hot springs. That is how Kannawa became a prosperous area full of medicinal waters. We appreciate the particularity of this area for its old structures and its fumes emerging from the ground. Be careful, if you wear sandals as the ground can be hot !

 

Les Enfers de Beppu  |  The Hells of Beppu

DSCN6849

On ne mentionne pas Beppu sans son tour des Enfers dans les quartier de Kannawa et Kamegawa.

« Jigoku Meguri » est « le tour des enfers » où l’on admire la beauté des huit bains géothermiques qui font de ces lieux les premières attractions touristiques. Quatre de ses huits onsen ont été désigné comme des lieux de beautés pittoresques par le gouvernement : Umi Jigoku, Chinoike Jigoku, Tatsumaki Jigoku et Shiraike Jigoku. Les bains sont tellement chauds qu’il est impossible de s’y baigner !

Personnellement, je n’ai pas tout visité car ça revenait plutôt cher. Un ticket adulte pour un parc revient à 400 yen, le tour complet coûte 2000 yen.

Le plus intéressant est le Kamedo Jigoku qui regroupe plusieurs types de onsen. On peut y déguster des gâteaux à la farine de riz cuits à la vapeur et prendre quelques bains de pieds.

Le plus joli à mes yeux est Umi Jigoku composé d’un magnifique lac bleu cobalt à presque 100°C ! Au mois de juin, on peut y admirer une flore tropicale abondante et la floraison des lotus dans le parc. On peut également profiter d’un bain de pieds et contourner un petit bain d’eau rouge due à la présence d’oxyde de fer chauffée à 78°C appelé « Chinoike ». J’y suis retournée en août. Mauvaise idée à cause de la chaleur qui pesait déjà lourdement.

En sortant du parc, nous pouvons continuer notre balade à travers Oniishibozu Jigoku où l’on contourne plusieurs bains de boue grise faisant de jolie bouillons. La clarté et la pureté de la boue me donnaient envie d’y prendre un bain ! Cela me rappelait mon expérience à Hoyoland  le onsen de boue à Myoban dont je vous parlerai un peu plus tard. Dans ce parc, nous pouvons également profiter d’un « ashiyu » les fameux bains de pieds.

Enfin, le dernier visité s’est plutôt fait après une série de circonstances et à contre cœur, Oniyama Jigoku, le parc « de la montagne des démons » où sont enfermés des crocodiles dans des petits enclos. Autant vous dire que j’y ai vite fait le tour, aucun plaisir à voir de pauvres animaux lézardant les uns sur les autres dans une eau thermale, privés de toute liberté. A éviter.

🇬🇧 We cannot mention Beppu without talking about its tour of Hells in Kannawa and Kamegawa districts.

« Jigoku Meguri » is the « tour of Hells » where we can admire the beauty of the 8 geothermic baths which make these areas the first tourist attractions. Four of these eight onsen are nationally designated « Place of Scenic Beauty » : Umi Jigoku, Chinoike Jigoku, Tatsumaki Jigoku and Shiraike Jigoku. The Hells are hot springs with very hot temperature in which bathing is impossible!

Personally, I did not visit all of them because it was too expensive. Visiting one Hell costs 400 yen (for adult), the all tour is 2000 yen.

The most beautiful to my eyes is Umi Jigoku which consists of a wonderful cobalt blue lake boiling up to 100°C ! In June, you can admire there a plentiful tropical flora and the lotus blossoming. You can enjoy a feet bath and walk around a small red bath, called « Chinoike », due to iron oxide boiling up to 78°C. I went back there in August and it was not a good idea because of the heavy heat.

Leaving upon the « Hells », you can continue your stroll through Oniishibozu Jigoku, where you walk around many grey bubbling mud baths. The purity and clarity of the mud made me want to jump into it. That reminded me of my experience in Hoyoland, the mud onsen in Myoban district which I mean to talk about later here. In this park, you can also enjoy an « ashiyu » , the feet onsen.

We visited the last one after a series of circumstances, even though I didn’t want it to, Oniyama Jigoku which means « Hells of the mountains of demons ». There, many crocodiles are locked up in pens. It’s obvious I quickly made the round, no pleasure to see poor animals basking on top of one another in hot spring, deprived of freedom. I don’t recommend it.

 

 

Jigoku-mushi Kobo (地獄蒸し工房), la cuisine des Enfers  | The kitchen of the Hells

DSCN6785

La cuisine à la vapeur est le meilleur geste pour préserver les nutriments et retrouver le vrai goût des aliments. C’est se protéger de tout composés toxiques pour notre corps, c’est donc excellent pour notre organisme. Imaginez l’expérience de cuisiner ses repas à la vapeur provenant de sources géothermales. A Kannawa, c’est possible !

En effet, Jigoku-mushi Kobo est une cuisine ouverte à tous permettant de cuire ses aliments de la manière la plus saine du monde. Profiter des vapeurs naturelles pour cuisiner est une méthode qui existe depuis l’ère Edo (1603 – 1868) et Beppu ne manque pas de partager ses secrets avec ses visiteurs. Le service n’est pas un restaurant. On cuisine nous-même nos propres repas ! Il est possible de cuire les aliments que l’on a apporté pour un tarif de 500 yen (pour 30 minutes d’utilisation des « fours ») ou bien d’acheter des assiettes préparées. Légumes, fruits de mer, poisson, viande, féculents, oeufs… il y en a pour tous les goûts et tous les régimes !

Une fois que l’on a pris notre commande, on nous appelle par notre numéro. Le personnel, très gentil, nous explique comment utiliser le matériel et nous assiste pendant tout l’atelier. On place nos aliments dans des paniers à étages et on chronomètre la cuisson. Avec gants et tablier à dispositions on prélève les aliments cuits à point et on replonge ceux qui ont besoin encore de cuisson. Petit à petit, notre assiette se compose. Assaisonnement, baguettes et vaisselles sont à disposition. L’expérience est unique ! J’ai personnellement opté pour une assiette végétarienne.

Les produits locaux étaient délicieux, j’avais l’impression de faire le plein d’énergie à chaque bouchée. De plus, le temps était agréable ce qui permettait d’apprécier le repas en terrasse. A la fin du repas, on ramène tout en cuisine et on fait sa vaisselle ! Une précision : il est interdit de consommer de l’alcool sur les lieux.

🇬🇧 Steam cooking is the best way ever to preserve all nutriments and rediscover the real taste of food. You protect your body from all toxic compounds, it’s excellent for your organism. Imagine to experience cooking your meals with steam provided by geothermal springs. At Kannawa, it’s possible !

Indeed, Jigoku-mushi kobo is a public kitchen which gives you the opportunity to cook your own meals in the healthiest way ever. Steam cooking from hot springs is an old method used since Edo period (1603 – 1868) and Beppu is not shy about sharing its secrets with its visitors. The service is not a restaurant though.  You can either bring your own food and pay a 500 yen fee (you can use the « ovens » for 30 minutes) or purchase prepared dishes. Vegetables, seafood, fish, meat, rice, potatoes, eggs…there are things for all kinds of tastes and diets !

Once you have ordered, you are called by number. The very kind staff of volunteers explain you how to use the tools and help you during the workshop. With oven gloves and apron at your service, you put the food inside a basket, you time the cooking and you take it out once it’s done. Seasoning, chopsticks and utensils are provided. It is an unique experience! I personally opted for a veggie dish.

The local products are delicious, I felt like I was recharging my batteries with each mouthful. Plus, I could enjoy my lunch on the terrace under a very nice weather. Once you are finished eating, it’s required to clean everything and do the dishes yourself! Be mindful: drinking alcohol is forbidden.

 

Balade dans les rues  |  Stroll in the streets

vlcsnap-error379

Les rues de Kannawa typiquement traditionnelles abritent de nombreux onsen et « ryokan » (auberges traditionnelles japonaises). Il n’est pas inhabituel de croiser quelques chats errants profitant des pavés chauds. Certains restaurants proposent des petits snacks cuits à la vapeur comme du maïs, des patates douces ou encore des oeufs qu’ils vendent dans la rue à savourer pendant la balade. On trouve sur sa route quelques « ashiyu » (bain de pieds) gratuits et de différents types (vapeur, eau thermale, plaques chauffantes) pour une détente garantie !

🇬🇧 The traditional streets of Kannawa house many onsen and ryokan (traditional Japanese inn). It is not unusual to bump into some stray cats enjoying hot cobblestones. To enjoy even more your stroll, you can purchase some steam cooked snacks like corn cobs, sweet potatoes or cooked eggs sold by restaurants in the streets. On your way, you can stop by several different free « ashiyu » (foot baths) : steam, hot springs, hot slabs.

 

 

Une virée à Myoban Onsen pour d’autres expériences inédites  |  A trip to Myoban onsen to get more authentic experiences

DSCN6927

Myoban est un lieu de sources thermales appartenant au « Beppu Hatto », située dans les hauteurs de Beppu. Une journée est nécessaire pour explorer ce village d’onsen où l’on s’immerge dans l’ancien temps. On y trouve des huttes en pailles construites sur de grandes émission de gaz, appelées « Yunohana goya » destinées à la fabrication de sels de bains. On ne manquera pas d’aller se détendre dans des bains uniques qui font la renommée du quartier.

🇬🇧 Myoban is a hot springs area which belongs to « Beppu Hatto », located high above the city. A whole day is necessary to explore this onsen village where you can immerse in the olden time. You can find several straw huts built above gas emissions, called « Yunohana goya », intended for making bath salts. You must not miss the authentic baths for which the district is famous.

 

Les bains de Myoban  |  The baths of Myoban

Onsen Hoyoland, un vaste établissement qui abrite des bains de boue grise riche en souffre reconnue pour être bonne pour la peau. En payant 1000 yen l’entrée, on accède à un bain de boue extérieur mixte, deux bains intérieurs non-mixtes et un hammam aux vapeurs sulfureuses.

Avec un ami, on a décidé de tenter l’expérience. Pour nous deux c’était très particulier. Me baigner nue avec d’autres femmes ne me dérangeait plus, par contre, me baigner nue avec des hommes et un ami, c’était une autre affaire. Malgré quelques tentatives pour rejoindre le bain mixte extérieur, je suis restée planquée à l’intérieur dans les bains côté femme. La boue avait vraiment une texture soyeuse et agréable à répandre sur le corps. Par contre, j’ai vite déchanté en découvrant quelques poils lorsque je ramassais la boue du fond du bain… eurk. Sinon, j’ai fait le meilleur hammam de ma vie dans cet établissement. A sa sortie se trouve un tout petit bain d’eau fraîche pour baisser la température du corps. Hoyoland est si grand que je me suis beaucoup baladée entre les différents bains. On peut aussi prendre l’air en empruntant un petit chemin faisant le tour du bain extérieur protégé par des palissades.  Mon ami quant à lui s’était perdu. Il a profité 5 minutes des bains et est retourné aux vestiaires. Le pauvre, il a dû m’attendre une bonne heure !

En remontant la route depuis Hoyoland et passant devant le restaurant Okamotoya et les huttes Yunohana Goya, nous arrivons à Myoban Yunosato. Ce site propose des petites cabanes en paille privatives ayant chacune son bain extérieur que l’on peut réserver en couple ou en famille pour une heure. Il propose également deux bains publics non-mixtes où l’on se baigne dans une eau turquoise riche en souffre. Je n’ai pas eu l’occasion de tester cet onsen. On trouve également à Myoban des ryokan dont l’un des meilleur de la ville, Okamotoya Ryokan.

🇬🇧 Onsen Hoyoland is a wide hot springs area with grey sulfur-rich mud baths known to be great for your skin. For a 1000 yen, you get to a large mixed open-air mud bath, two non-mixed indoor baths and a steam bath.

Along with a friend, we decided to try it. It was weird for both of us. Bathing naked with other women around didn’t bother me anymore, although doing it with a men around and a friend… that’s a whole different thing ! Even though I tried several times to join the mixed outdoor bath, I stayed hidden on the lady side. Mud was very smooth and nice to spread on my body. Although, I became disillusioned when I found out some hairs when collecting mud from the bottom of the bath…ew. But I had he best steam bath ever there. Just nearby, there is a tiny cold bath to cool your body’s temperature down. Hoyoland is so huge, I could stroll a lot between baths. You can also go walk outside taking a path around the open-air bath protected by a fence. My friend, as for him, got lost.  He enjoyed the onsen for only about 5 minutes and went back to the changing room. Poor guy, he might have waited one hour for me!

Walking up the steep road from Hoyoland and passing the restaurant Okamotoya and Yunohana Goya huts, you get to Myoban Yunosato. This area has several little private straw huts with its open-air baths. You can book for family or couple for one hour. You can also find public baths where you can swim in sulfur-rich blue water. I didn’t have the chance to try it. In Myoban you can find one of the best ryokan of the city: Okamotoya Ryokan.

 

Yunohana Goya and Okamotoya

Aussi, le site propose aux visiteurs de découvrir la fabrication de sel de bain « Yunohana » utilisée depuis des siècles dans de grandes huttes en pailles couvrant de grandes réactions chimiques entre argile bleue et sulfure d’hydrogène dégagé par les puissantes montagnes donnant naissance à des cristaux purs et naturels « Yunohana » (湯の花), les fleurs d’eau de source. Il est tout à fait possible d’en acheter dans la boutique du site. Bien entendu, on ne repart pas d’ici le ventre vide.

Il faut un passage obligatoire au restaurant Okamotoya pour y déguster de délicieux puddings qui font la fierté de Myoban. Ces puddings sont faits à partir d’œufs cuits dans l’eau thermale directement sur le site. Assis dans cet établissement tout mignon, nous pouvons admirer la nature qui nous entoure et le gigantesque pont Myoban.

🇬🇧 Moreover, the area gives visitors the opportunity to learn about the traditional way of bath salt fabrication « Yunohana » (湯の花 : « hot spring’s flower »), a method used since the Edo period. The pure and natural crystals are formed inside of straw huts protecting chemical reactions between components in blue clay and hygrogen sulphide gas from the bottom of  powerful mountains. People are used to dissolve Yunohana in their bath to get great health benefits. You can also purchase some Yunohana from the shop of the area. Of course, you shall not leave Myoban Onsen on an empty stomach.

You must come over Okamotoya restaurant to taste delicious puddings which brings great pride to Myoban. Those puddings are made from eggs that are steamed in the fumes of the hot springs of the area. There, you can enjoy this specialty gazing upon the surrounding nature and the giant Myoban bridge.

 

Le onsen caché de Beppu | The hidden onsen of Beppu

19452984_10212812908140570_5896178099685267734_o

Un grand mystère se cache dans les hauteurs de Myoban. Celui du onsen caché de Beppu ! Avec des amis, nous souhaitions finir notre virée dans la ville par un onsen. En navigant sur Google Map, nous avons découvert l’existence d’un onsen sauvage. Curieux, nous décidions d’aller y faire un tour. Il fallait monter la route menant à Myoban. La nuit était déjà tombée et nous étions un peu hésitant sur notre destination. Soudainement, il fallait prendre une route non-éclairée et très très raide. On s’enfonçait dans la forêt, la brume nous entourait, on se croyait dans un vrai film d’horreur. Le GPS nous indiquait la bonne route, on continua mais on était de plus en plus perplexes. On est arrivé face à des grilles et un panneau signalant qu’un meurtre a eu lieu dans cette zone et qu’il fallait prendre de grandes précautions en y entrant. Mon amie à l’arrière était sur le bord des larmes et ordonna de faire demi-tour sur le champs. Tous paniqués, on rebroussa chemin sans aucune hésitation !

En faisant des recherches plus tard, j’ai découvert en effet qu’une femme a été assassinée en prenant un bain dans cet onsen en pleine nature. Le meurtrier a été cependant retrouvé et incarcéré. Malgré tout, j’avais très envie d’y retourner en pleine journée. A croire que l’histoire de ce lieu lui donnait encore plus de mystère et d’attraction.

🇬🇧 The mountains hide a big mystery nearby Myoban. This is the hidden onsen of Beppu! With friends, after a trip in the city, we meant to end up relaxing in an onsen. Browsing Google Map, we found the existence of a wild onsen. Curious, we decided to take a look there. We had to drive to Myoban. It was already dark and we were a bit hesitant to go there. Suddenly, we had to take a dark steep slope. We got deeper into the forest, fog surrounded us, we felt like being in a real horror movie. The GPS indicated the right road, we were not certain but we continued. We ended up in front of a fence and a sign informing that a person had been murdered in this area so you have to be careful. My friend behind was very edgy and ordered to do a U-turn immediately. We were all terrified and without hesitation we came back home. It was so creepy!!

Later, I researched about this event. Indeed, I found out that a woman had been murdered while bathing in this onsen out in the country. The murderer has been found and incarcerated. Although, I really wanted to go back there in broad daylight. Like if this story made this area more mysterious and attractive. Moreover, according to the picture, it must be a beautiful place.

 

 

Les festivals

Beppu Hatto Onsen Matsuri

DSCN4051

Toujours la première semaine du mois d’avril, Beppu est animé de son plus grand événement, Beppu Hatto Onsen Festival où tout le monde se rassemble pour remercier la ville et les dieux de la richesse des ressources.

Pendant ces festivités, nous pouvons bénéficier de la gratuité d’une centaine de onsen municipaux. En 2017 on célébrait le 103ème festival qui a accueilli une parade officielle de Tokyo Disney Resort où l’on pouvait saluer la troupe de Mickey depuis le parc fleuri de Beppu. S’en est suivi une grande parade où défilaient Miss Beppu (c’était une de mes amie à l’université!), des troupes de yosakoi (une danse japonaise de festival), de taiko (des tambours japonais) et autres instruments, des véhicules de collection, les mascottes de Beppu, des politiciens, et bien sûr des « mikoshi » qui sont des sanctuaires portatifs immanquables durant les festivals japonais.

Pour finir en beauté, la journée s’est terminée en une sorte de « piscine party » où les pompiers ouvraient de grandes vannes pour arroser tout le monde avec de grands tuyaux faisant jaillir de l’eau thermales. Trempé de la tête au pied, tout le monde dansait et chantait rassemblé en face de la scène, c’était le festival le plus dingue que je n’ai jamais vu !

Habituellement, Beppu Hatto Onsen Festival s’ouvre sur un rituel sacré, Ougiyama Fire Festival, qui embrase le Mont Ohira. D’ailleurs, c’est pour cette raison qu’une partie de la montagne est mystérieusement non boisée et d’une couleur différente du reste (jaune en automne-hiver et verte en été). Selon les conditions météorologiques, la date peut changer. J’ai manqué cet événement mais d’après les photos, le spectacle doit être impressionnant !

🇬🇧 Every year, during the first week of April, people have been gathering for the Beppu Hatto Onsen Festival. The city brims with festivities to celebrate the bountiful natural resources and show gratitude to the Gods for their blessing.

During the festivities, Beppu opens about a hundred public hot springs for free. In 2017 we celebrated the 103rd festival which welcomed an official Disney parade from Tokyo Disney Resort where we could say hello to Mickey and his mates from the blooming Park of Beppu. Then, we could see a big parade with Miss Beppu, yosakoi dancer troupes, music performances, vintage cars, the Beppu’s mascots, the local politicians and of course, « mikoshi » which are portable shinto shrines that you always find at Japanese festivals.

To end on a high note, the day ended with some kind of « pool party » where staff used giant hoses to spray everybody with thermal water. Drenched from head to toe, people danced and sang together in front of a big stage, it was the craziest festival I’ve ever experienced!

Usually, Beppu Hatto Onsen Festival opens with an annual shrine ritual, Ougiyama Fire Festival which burns off the Mount Ohira. By the way, it is the reason why a part of the mountain is mysteriously empty and of a different color from the rest of vegetation (yellow in autum-winter and green in summer). Depending on the weather, the date can change. I missed this event but according to the pictures, the show must be impressive!

 

 

Beppu Christmas Hanabi Fantasia & Beppu Hanabi Taiki

Tout deux au même endroit, sur la plage Beppu Spa Beach (Kitamatogahamacho, Beppu City, Oita Prefecture) mais pas à la même période, se tiennent deux festivals avec grands feux d’artifices sur fond musical. L’un pour célébrer Noël et l’autre pour célébrer l’été qui se tient généralement la dernière semaine de juillet. Avant que le spectacle commence nous pouvons remplir nos estomacs de spécialités asiatiques telles que brochettes, nouilles sautées et fritures. Comme d’habitude les stands de nourriture sont très chers en festival mais on est toujours vite tenté.

Les festivités durent deux à trois jours. Un conseil pour le feu d’artifice de Noël : venir avec un plaid car il fait très froid au bord de la mer ! Pour l’un et l’autre, il faut venir assez tôt pour avoir sa place car ils attirent énormément de monde.

🇬🇧 Two seasonal Fireworks Festivals are held on Beppu Spa Beach (Kitamatogahamacho ditrict). One is the Christmas Hanabi Fantasia and the other one is Festival Hanabi Taikai (« hanabi » means fireworks) generally held the last week of July. Before the show starts, you can enjoy the festival food like brochettes, yakisoba, deep fried food. As usual food at festivals is very expensive but it is tempting.

The festivities last two or three days. If you go to the Christmas Festival, I advise you to bring a blanket because it’s very cold on the seaside! For both of them you have to get there very early because it is always crowded.

hanabi

 

 

The mascots « Yuru-chara »

Connaissez-vous les « yuru-chara » ? Ce sont des mascottes propres à chaque ville, région, compagnie japonaises utilisées pour les promouvoir. Elles sont donc très populaires au Japon. On les reconnaît grâce à leur côté « kawaii » (mignon). Elles représentent toujours une spécialité locale ou l’Histoire de l’endroit que l’on visite. Personnellement, j’ai commencé une petite collection de porte-clés à l’effigie des Yuru-chara des endroits que j’ai pu visiter. Je ne suis pas sortie de l’auberge si je voyage à nouveau au Japon ^^’

🇬🇧 Do you know « yuru-chara » ? They are Japanese mascots created to promote a city, a region or a company. They are very popular in Japan. You recognize them thanks to their « kawaii » (cute) side. They always represent a local specialty or the history of a place you may visit. I’ve been starting a collection of key-chains with the effigy of the Yuru-chara which belong to the places I visited. I’m not out of the woods if go back to Japan ^^’

 

indexL’une des mascottes très populaire de la préfecture d’Oita est Mejiron, un petit oiseau à la couleur du kabosu, un agrume ressemblant à un citron vert qui est la spécialité de la région.

🇬🇧 One of Oita’s most famous mascots is Mejiron, a cute bird with the color of kabosu, a citrus fruit which looks like a lime, the region’s specialty.

Lors de votre visite à Beppu, vous serez probablement en compagnie de Beppyon (べっぴょん) ce lapin tout mignon dont les oreilles sont en forme de fumée d’onsen, Kemurin (けむリン) et les huit mascottes de Jigoku Meguri, des petits démons sortis tout droit des Enfers. Ceci n’est pas une liste exhaustive, il en existe d’autres mais je vous parle ici des plus populaires, ceux que vous verrez partout sur les brochures, en goodies, sur les sites internet, en statue et même en réel !

 🇬🇧 Should you visit Beppu, you could find yourself in company of Beppyon (べっぴょん): a cute rabbit with ears in shape of fumes and Kemurin (けむリン) and the eight mascots of Jigoku Meguri: little demons straight from the Hells of Beppu. This is not a complete list, more exist but I’m introducing the most popular, those you will see everywhere on the booklets, as goodies, on the websites, as statues and even for real!

 

 

Autour de Beppu et quelques anecdotes  | Around Beppu and some anecdotes

15800005_10211164080280904_5682025272865760120_o

Tengu shrine in Beppu’s streets

  • Beppu est l’une des villes qui concentre le plus d’étudiants étrangers au Japon grâce à l’université APU (Ritsumeikan Asian Pacific University) où plus de 2900 étudiants du monde entier viennent étudier. C’est un très grand campus où aussi 3000 étudiants japonais sont inscrits. Site web d’APU : http://en.apu.ac.jp/home/ | 🇬🇧 Beppu is one of the cities with the largest number of foreign students in Japan thanks to APU (Ritsumeikan Asian Pacific University), where more than 2,900 students from all over the world come to study. It is a very large campus where also 3000 Japanese students are registered. APU’s website : http://en.apu.ac.jp/home/

 

  • On se demande souvent que sont les grandes attractions que l’on aperçoit de loin dans une montagne. Il s’agit de Yu-enchi, un parc d’attraction à thème « onsen » ! L’anecdote est qu’il s’agit initialement d’une blague créée par le maire de la ville et le conseil municipal à partir d’une vidéo postée sur Youtube. Cette vidéo insolite montre des visiteurs vêtus uniquement de serviettes de bain s’amusant dans différents manèges composés de bain remplis d’eau thermale. Si 1 millions de vues étaient atteint, il était promis que le parc d’attraction soit construit. La vidéo a fait un très gros buzz et a dépassé aujourd’hui les 4 millions de vues. Le maire a donc tenu sa promesse et grâce à 82 million de yen de crowdfounding et autres moyens de financement, un vieux parc abandonné  a été rénové pour ouvrir Yu-enchi trois jours en août 2017. Les 12 000 visiteurs qui ont réservé leur place ont pu profiter des onsen du parc en maillot de bain. La fameuse vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=UbMmhQYoAsM | 🇬🇧 If you were wondering what the big rides that can be seen in the mountain from afar are: this is Yu-enchi, an « onsen » theme park! The fun fact is that it is basically a joke created by the mayor of the city and the local government from a video posted on Youtube. This unusual video shows visitors wearing only towels having fun in different rides made of bathtubs filled with thermal water. If 1 million views were reached, it was promised that the amusement park would be built. The video was a big buzz and has now exceeded 4 million views. The mayor has kept his promise and thanks to 82 million yen of crowdfunding and other ways of financing, an old abandoned park has been renovated to open Yu-enchi for three days in August 2017. The 12,000 visitors who reserved their ticket were able to enjoy the onsen of the park in swimsuit. The video: https://www.youtube.com/watch?v=UbMmhQYoAsM

 

  • Fans des personnages de Sanrio ? Vous devez vous rendre immédiatement au parc à thème Harmonyland où l’on va à la rencontre d’Hello Kitty, Cinnamonroll, My Melody et Little Twin Stars ! Le parc offre manèges, parades et boutiques pour 2900 yen l’entrée. Site web : http://www.harmonyland.jp/english/harmony/harmony.html | 🇬🇧 Fans of Sanrio’s characters? You must go immediately to the Harmonyland theme park where you may meet with Hello Kitty, Cinnamonroll, My Melody and Little Twin Stars! The park offers rides, parades and shops for 2900 yen the entrance. The website: http://www.harmonyland.jp/english/harmony/harmony.html

 

  • J’ai mangé les meilleurs ramen au restaurant Ichoume Ramen (en Japonais : 壱丁目ラーメン北浜本店) de mon ami Takeo. Sa spécialité ? Le ramen au curry ! Il est délicieux ! L’adresse : I ate the best ramen ever at my friend Takeo’s restaurant Ichoume Ramen (in Japanese : 壱丁目ラーメン北浜本店). His specialty ? Curry ramen! It is delicious and unusual to find it in Japan. The adress:

 

  • La ville comporte plusieurs Love Hotels (chambres d’hôtel à thème destinées aux couples) dont un Jurassic Park ! | 🇬🇧 The city has several Love Hotels (hotel rooms themed for couples) including a Jurassic Park one!

 

  • Sur la route vers la ville d’Oita, vous pouvez découvrir la réserve naturelle de macaques japonais dans la montagne Takasakiyama. Je parlerai de ce parc dans un prochain article sur Oita 🙂 En face de la montagne se trouve un grand aquarium, Umitamago. Toujours sur la même route, on peut se promener le long de Tanoura Beach, une jolie plage et une presqu’île où se trouve un grand et beau bateau de pirate servant d’air de jeux. Malheureusement, il est interdit de s’y baigner en raison des déchets qui stagnent dans l’eau et des nombreuses méduses qui y vivent. Les couleurs du soir sont magnifiques, je conseille d’y passer quelques heures quand il fait beau au coucher de soleil. | 🇬🇧 On the way to Oita City, you can visit the Japanese macaques nature reserve in Takasakiyama mountain. I mean to talk about this park in another article 🙂 In front of the mountain is a huge aquarium, Umitamago. Still on the way, you can walk along Tanoura Beach, a beautiful beach and a peninsula where there is a large and beautiful pirate ship used as a playground. Unfortunately, it is forbidden to swim there because of the trash staying in the water and of the many jellyfish. The colors of the evening are beautiful, I advise spending a few hours when the weather is nice at sunset.Sans titre

 

  • Depuis Myohoji (妙法寺), un pavillon bouddhiste blanc et doré perché en haut d’une colline en plein milieu de la ville, nous avons une très belle vue sur la ville qui fume et sa baie. Malheureusement, je n’ai pas de photos du temple à vous montrer car je me suis fait voler mon téléphone dernièrement à Paris. J’avais cependant sauvegardé une photo de la vue. L’adresse du temple :

    IMG_20170625_170021938

    From Myohoji

     

 

Mes petits conseils sur les transports  | My advices for taking public transports

 

  • Les villes sur Kyushu sont très bien desservies mais attention à ne pas s’emmêler les pinceaux ! Il y a beaucoup de lignes et les prix des tickets varient énormément. Empruntez le plus possible les lignes de JR Kyushu Main Lines, se sont les moins chères. Elles sont certes un peu plus longues mais en terme de prix on y gagne vachement ! Pour vous donner un exemple Oita – Beppu : en prenant la ligne Nippou Line vous payez 280 yen. En prenant la ligne la plus rapide appelée « Sonic » vous payez 1100 yen ! Et sur ces lignes « Limited express », on est toujours contrôlé ! | 🇬🇧 The cities on Kyushu are very well served but be careful not to get mixed up! There are many lines and fares vary. I recommend to take as much as possible the lines of JR Kyushu Main Lines, the cheapest ones. It may take a bit longer but in terms of price it is a better deal! To give you an example Oita – Beppu: taking the line Nippou Line costs 280 yen. By taking the fastest line called « Sonic » you pay 1100 yen! And on these  « Limited Express » lines, we are always controlled!

 

  • Le service de transports en commun coûte très cher à Beppu. Comme dans beaucoup de villes, le prix du ticket s’élève en fonction de la distance. Plus on va loin, plus le ticket est cher. Optimisez vos déplacements ! Par exemple, si vous souhaitez vous rendre au parc depuis la gare de Beppu, allez-y à pieds, ce n’est pas loin. Parfois, le train est moins cher pour se déplacer dans la ville, renseignez-vous bien. | 🇬🇧 The public transport service is very expensive in Beppu. As in many cities, the fares depend on the distance. The further you get, the more expensive it is. Optimize your trip! For example, if you want to go to the Park of Beppu from the station, walk, it’s not far. Sometimes the train is cheaper to get around the city, be sure to check.

 

  • Par contre, si vous souhaitez vous rendre à Yufuin depuis Beppu, privilégiez le bus ! Il coûte 900 yen pour 1h20 (le site de la compagnie en japonais uniquement : http://www.kamenoibus.com/). Si vous n’aimez pas le bus, la solution la moins chère pour s’y rendre en train est de monter dans le train « Nippou Line« , descendre à Oita (Beppu – Oita = 280 yen) et prendre la ligne Kyudai Line (Oita – Yufuin = 940 yen). Selon le temps de correspondance, il faut compter 1h25. Sauf si vous aimez le luxe, n’empruntez pas la ligne « Yufu » qui vous coûtera 2450 yen pour 1h15 de trajet ! | 🇬🇧 On the other hand, if you want to go to Yufuin from Beppu, choose the bus! It costs 900 yen for 1h20 ride. If you don’t like the bus, the cheapest way to get there by train is to get on the « Nippou Line » train, get off at Oita (Beppu – Oita = 280 yen) and take the Kyudai Line (Oita – Yufuin = 940 yen). Depending on the connection time, it takes 1h25. Unless you like luxury, don’t take the line « Yufu » which costs 2450 yen for 1h15 ride !

 

  • Toujours dans le but de faire des économies, le moyen le moins cher pour rejoindre la région du Kansai depuis Beppu (et inversement) est de prendre le ferry ! Avec la compagnie « Sunflower » vous traversez la mer intérieure pendant une nuit complète. En réservant la formule la moins chère appelée « Tourist », on dort sur un futon dans une chambre réunissant une trentaine de personnes. Ce n’est pas du grand luxe mais avec des boules Quies, c’est faisable ! Il existe des chambres réservées aux femmes. Il est aussi possible de réserver des chambres privatives mais le prix augmente. Le transport de vélo et de voiture est également possible ! Renseignez-vous sur le site de Sunflower : http://www.ferry-sunflower.co.jp/en/index.html. Sur ce lien, vous aurez le tableau des prix en dehors des pics de saison : http://www.ferry-sunflower.co.jp/en/lp/hunetoma/index.html | 🇬🇧 Always in order to save money, the cheapest way to reach the Kansai region from Beppu (and vice versa) is to take the ferry! With the company « Sunflower » you cross the inner sea during a complete night. By booking the cheapest ticket called « Tourist », you sleep on a futon in a room with about thirty persons. This is not luxury but with earplugs, it i doable! There are rooms only for women. It is also possible to book private rooms but the price increases. Bike and car transportation is also possible! Following this link, you will find the fares chart for off-season: http://www.ferry-sunflower.co.jp/en/lp/hunetoma/index.html

 

  • N’hésitez pas à vous rendre à l’office du tourisme se trouvant à la gare de Beppu. Là-bas, le personnel parle anglais, donne des coupons de réduction selon votre destination et pourra parfaitement vous renseigner ! L’adresse : 12-13 Ekimaecho, Beppu City, Oita Prefecture. Site web : https://biplaza.jp/ | 🇬🇧 Feel free to visit the tourist office at Beppu Train Station. There, the staff speaks English, gives discount coupons according to your destination and can perfectly inform you! The adress : 12-13 Ekimaecho, Beppu City, Oita Prefecture. The website : https://biplaza.jp/

 

 

A chaque fois que je parle de Beppu je n’ai qu’une envie, c’est d’y retourner ! Si vous planifiez une visite là-bas, n’hésitez pas à m’écrire un petit commentaire 😉 | 🇬🇧 Every time I talk about Beppu I just want to go back! If you are planning a visit there, feel free to leave a comment!

 

Merci pour la lecture ! ~

Thanks for reading ! ~

 

3 réflexions sur “A la découverte de Beppu, ma ville coup de coeur

  1. Pingback: Découvrir la ville d’Oita et son université | Laeti no daibouken - レティの大冒険

  2. Long comme article XD, mais absolument super!! Tes photos sont juste magnifique (mention spéciale à celle des bassins de l’Enfer avec la porte <3). J'adore l'anecdote sur le onsen caché XD, je vois toute à fait l'expérience flippante, j'aurais totalement poussé pour aller plus loin ahah ^^. En tout cas Beppu a l'air juste magnifique, et la rando sur la volcan pareil, moi qui adore les randos j'aurais kiffé être là. Ca donne envie! Et yeah Disney :P!
    Enfin bref, ton anglais est d'un tout autre niveau par rapport aux premiers articles!! Bravo pour le travail sur ton blog ;)!

    J'aime

    • Merci beaucoup Aurore !
      C’est vrai que cet article est long… Il y a tellement de choses à dire sur Beppu que c’est difficile de faire court. Surtout après avoir vécu tout près de la ville pendant un an. Je pense justement à découper mes prochains articles par thèmes plus précis. En tout cas merci d’avoir eu la patience de tout lire, ça me fait super plaisir ! Je te jure que c’était trop flippant le onsen caché dans la forêt. Même moi qui suis aventurière dans l’âme, j’ai pas insisté ^^’. En plus, je n’en parle pas dans l’article mais des jours avant ça, en me promenant à Myoban j’avais croisé sur ma route un homme tout nu qui faisait des bruits étranges et tapait sur ses fesses en me les montrant. Donc ça a beaucoup joué dessus aussi haha, ça m’a confirmait que cet endroit n’avait pas l’air tout à fait safe.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s